7ème édition des Assises Nationales sur les Risques Technologiques

Le 13 octobre 2016 s’est déroulée la 7ème Assises Nationale des Risques Technologiques à Douai (ANRT). Durant cette journée, nous avons pu assister à 2 conférences plénières et un atelier à choisir parmi 7 ateliers proposés.

La conférence matinale consacrée à l’actualité des risques technologiques a débuté par la présentation d’un historique des différents accidents industriels majeurs, suivie par plusieurs présentations sur l’évolution des risques industriels par l’utilisation des nouvelles technologies.  Cette conférence s’est ensuite terminée sur le regard que porte la société sur les risques mis en lumières par les médias. 

Suite à cette conférence, les étudiants de Master se sont répartis sur les 7 ateliers présentés ci-dessous : 

  • Malveillance, enjeux de sûreté et de transparence sur les risques technologiques
  • Conséquences du dérèglement climatique en matières de risques technologiques et anticipations
  • Usines de demain et nouveaux risques
  • Urbanismes des risques, PPRT, dynamismes des territoires
  • Mobilisation des citoyens en cas d’accident
  • Transport de matières dangereuses
  • Réglementation des produits chimiques

La conférence plénière de l’après-midi était quant à elle consacrée à la genèse de la réglementation européenne en matière de risques technologiques. Les différents intervenants ont tout d’abord échangé sur la création de la réglementation au niveau européen qui a conduit à un guide reprenant toutes les ” bonnes pratiques” concernant les différents types d’activités. Ces documents sont nommés BREFS (Best REFerenceS). Cette réglementation est ensuite traduite en droit français par la rédaction d’un dossier envoyé à la Direction Régional de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL). cette dernière compare les systèmes d’exploitations des sites industriels avec ces BREFS. Ce document peut ensuite entraîner des modifications de l’arrêté préfectoral. 

schéma récapitulatif de la création des BREFs au niveau européen

La participation à ses assises nous a permis d’enrichir nos connaissances concernant les risques industriels et notre exposition par rapport à ceux-ci et obtenir  une meilleur compréhension de la mise en place de la réglementation qui encadre les entreprises en France.